4 janvier 2013

Ainsi parée...

Il la rêvait ainsi parée...


Il la trouva dans la douleur impensable d'une femme qui ne peut plus danser,
une marionnette sans fil aux bas nylon déchirés,
une femme au souffle transformé en plainte.


 Il la rêvait ainsi parée...


Il la trouva blessée,

épuisée.

Il oublia pourquoi il la cherchait,

l'allongea,
la déshabilla lentement,
en silence,
lui  fit prendre un bain chaud,lui massa le dos avec la paume de sa main,
la sécha,
la lécha,
l'enlaça,
la berça,
embrassa ses paupières closes,
respira son parfum, et par chance la contempla ...

Ensuite ... il y eut de la magie avec leur corps, de la magie avec leurs souffles, de la magie

avec tous les parfums de leurs désirs cachés...


Il la rêvait ainsi parée et la découvrit nueallongée, belle, peu à peu apaisée par la douce danse de leurs corps emmêlés...

Annick SB             Janvier 2013 

2 commentaires:

Ecrire un commentaire