10 janvier 2013

Jasmin...



Aube.
Eveil.
Silence.
Fleurs de jasmin.
Angoisse soudaine. L'amoureux a disparu aujourd'hui, comme ça, sans crier gare.  Les voilà éparpillées, seules.

Lorsque Marion soulève le couvercle, dans la cuisine, il y a les pauvres fleurs au fond, fanées, ridicules, abandonnées. 

Marion pousse un cri léger, suivi d'un soupir d'aise qui la ramène à la raison.

Elle prend dans sa main gauche une poignée de fleurs sèches et va la déposer sur la nappe rose du salon.

Pinceaux, aquarelle, rêve de  beau... 

La vie arrive dans le calme...

Espoir des couleurs, mélanges, union des ocres, des bleus, des mauves, des gris, du brun.

Pinceaux en main, elle passe, repasse sur un parchemin.
Peu à peu un paysage merveilleux prend vie sous ses yeux émus.

Sans parler, elle saupoudre les champs de minuscules fleurs de jasmins. 
Blancheur, calme, odeurs sublimes, ça vibre...

Le parfum du jasmin enivre soudain la maisonnée.

Marion, heureuse, admire la paysage puis fredonne.

L'air est frais, doux, agréable.

Oui, il a disparu, mais ne soyons pas en peine quand il s'efface, s'éloigne ou expire, car sans lui on arrive néanmoins à créer ! 

Annick SB


A partir d'une consigne des Impromtus avec probablement en tête le merveilleux travail artistique de Laurence Amélie et Frédéric Clément. 





Auguste Renoir 

6 commentaires:

  1. j'aime beaucoup ton texte, il est plein de douceur...

    RépondreSupprimer
  2. Votre texte est d'une douceur infinie... qui nous emmène admirer les délicates fleurs de jasmins. J'aime la délicatesse des toiles.
    Merci et beau week-end Annick SB.

    RépondreSupprimer
  3. Annick, j'ai eu un problème de flux rss qui a "aspiré" vos articles et les a mis chez moi... j'espère avoir réparé la chose, je veille à ce que cela ne se reproduise pas... dépassée par toutes ces nouveautés un brin étranges !
    Amicalement
    Anne

    RépondreSupprimer

Ecrire un commentaire