21 février 2013

Les lames...


                                                                     Visconti Sfroza



Deux femmes sont assises face à face.

L’une parle ; c’est une cartomancienne.

L’autre rêve ; elle se nomme Chanel.

Elle écoute et parfois le ton monocorde de la cartomancienne l’assoupit ; elle se laisse surprendre par des pensées floues, sans trace.

Elle étend ses jambes.

Elle sent l’ambiance.

Elle se souvient de son premier flacon de parfum, de la délicatesse et de la douceur du bouchon en verre.

Elle se souvient du timbre en forme de cœur qu’elle avait léché précautionneusement avant de le fixer sur l’enveloppe verte.

Elle laisse à Coco la responsabilité de cette phrase :

« Une femme sans parfum est une femme sans avenir. »

Ses narines sont titillées par la fumée du bâtonnet d’encens au lotus qui embaume la pièce sombre.

L’odeur l’entête.

Elle songe à ce qu’elle répondrait à Coco si elle l’avait devant elle.

 ...

Un avenir sans doute est un avenir sans projet.

Un projet sans désir est un projet sans gloire.

Une gloire sans témoin est une gloire sans histoire.

Une histoire sans fin est une histoire sans lendemain.

Un lendemain sans réponse est un lendemain sans mystère.



Et puis elle s’égare… Car elle veut croire aux lendemains.

...

Un lendemain sans attente est un lendemain sans parfum, sans eau, un désert, une hécatombe, un sanctuaire, un no man’s land, une nuit sans fin, l’enfer…



La voix grave la sort de ses rêveries.

-      Je vois une nuit, une longue nuit….

-      Roy de bâton ; espoir…

-      Le soleil revient ; joie

-     Le bateleur s’efface ; le courage s’estomperait-il ?

-      Gnia nia nia nia nia …



La cartomancienne étale les lames devant elle sur une petite table au vernis craquelé, comme l’est d’ailleurs la couche de couleur de ses ongles démesurément longs.

Ce qui parait bizarre, c’est le jazz, le petit air de jazz qui accompagne ses paroles ; anachronique.

-      Un tarot sans pendu est une vie sans suicide.

-      Un ciel sans nuage est un ciel sans ombrage.

Voilà la cartomancienne qui reprend ses incantations stupides que la jeune femme n’ose interrompre ; au moment où elle cesse de parler, la musique se tait.

La voyante  la fixe droit dans les yeux et semble inquiète.

Elle pose son index sur l’arcane du diable et tapote la carte avec son ongle rouge.

Chanel regarde sans comprendre, prend peur, se lève, pose un billet sur la table et sort.



Annick SB        Février 2013 


Consigne : un mot, une image, une citation.

15 commentaires:

  1. Bon, le mystère des rendez-vous avec l'avenir, son avenir.

    Un destin qui ne me plairait pas de connaître... surtout payer pour le connaître en plus... non non non, je préfère mettre l'argent dans l'achat d'un parfum n° 5 ou autre d'ailleurs

    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Etrange Channel qui semble plonger dans son imaginaire... Veut-elle fuir la vérité qu'elle pressent au fond d'elle même. La fin semble le confirmer.

    RépondreSupprimer
  3. étrange séance, mais que diable est elle allée faire chez la dame alors qu'elle n e l'écoute pas ?
    Emma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est peut-être allée chercher des réponses en elle- même ;-)

      Supprimer
  4. Un texte étrange, un dialogue étrange, une rencontre étrange, et du coup un texte surprenant, et qui me plait beaucoup !

    RépondreSupprimer
  5. Il fut un temps où je tirais les cartes mais j'ai tout jeté à la suite d'un drâme et je ne veux plus aller voir les cartemanciennes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison ; ce ne sont que foutaises !

      Supprimer
  6. Je pense au film parfum de femme
    Gérard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la citation qui incite surement à se souvenir de ce beau film ...

      Supprimer
  7. Au fond, les cartes ne nous disent que ce que nous savons déjà, sans vouloir le concevoir. De ces quelques lignes se dégage une magnifique et quasi surnaturelle atmosphère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cartes ne parlent pas ! Sauf dans les rêves ;-)

      Supprimer

Ecrire un commentaire