5 février 2013

Manège ...


                                                       Jean-Louis  Guianvarch



Le manège s'arrête.
Une fillette cherche l'adulte des yeux.
En vain ...
Devant la tristesse de la fillette esseulée, la jeune foraine la remet sur un compagnon blanc...


On m'a mis au pas il y a très longtemps.

Je monte,
Je descends.

Pas besoin de me cravacher.

Je monte,
Je descends.

Jamais de galop.
Jamais de vent pour emmêler ma crinière figée, je ne cours jamais à bride abattue, non ...

Je monte, 
Je descends.

Inlassablement...

J'ai bon dos, ça c'est sur ; je me rends compte au fil du temps que les enfants m'aiment, m'aiment, m'aiment, même que parfois ils font des caprices pour m'éperonner les coquins !
Ils se mettent à crier.
J'ai envie de leur dire " Qui veut voyager loin ménage sa monture ! "  
J'ai bon dos, je l'affirme.

Je monte,
Je descends.

Tout à l'heure une fillette a été posée sur le dos de mon compagnon  de devant ; ils ont misé sur le mauvais cheval en la mettant là, la pauvre.
Il avait des ornières .
" Mors doré ne rend pas le cheval meilleur ! "
Il n'a rien remarqué le bougre, rien vu,  rien entendu !

...

Je monte,
Je descends.

Oui d'accord, mais j'observe également.
Pas besoin de me remettre au pas.
Je connais mon métier.

Je monte,
Je descends.

Un homme s'approche.
Le manège tourne de plus en plus vite.
Un enfant a attrapé le pompon.
Il crie.

Je monte,
Je descends.

Ca devient lent.

Je monte,
Je descends.

Lentement.
Je m’arrête et j'attends.
Et là, je vois cet homme qui se précipite sur la fillette de devant,
qui la soulève
qui la prend
elle crie
elle crie
elle crie
elle crie
tous les enfants crient en même temps
et le manège redémarre
lentement ...

Je monte,
Je descends.

Je monte,
Je descends.

Pas le temps,
pas le temps de dire,
pas le temps de hennir...

La fillette est déjà loin et moi dans mon lent tourbillon, objet témoin du temps, je ...

Je monte, 
Je descends ...

Annick SB     Décembre 2007

15 commentaires:

  1. Bonjour Annick,
    Un texte très prenant, on se prend même à être le cheval et à souffrir pour lui :)

    N'empêche toujours émouvants ces chevaux de bois qui nous gardent les yeux émerveillés de l'enfance.

    Belle journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Un tour de manège, comme une valse lente qui réveille l'enfance.
    Très beau.
    Bonne journée
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. Beau texte... Il y en a un en permanence, près de la FNAC à Grenoble. Moi j'irai bien en faire encore quelques tours, mais m'a femme ne veut pas !!! Sourires....

    Bonne journée avec bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il faut prendre votre courage à deux mains et y aller seul !!!

      Supprimer
  4. Je ne sais pas s'il est heureux à monter, descendre. Il aimerait peut-être mieux courir libre dans la nature

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si il se pose tant de questions ... même si il en a l'air ! ;-)

      Supprimer
  5. Très joli texte, Annick SB et tant de souvenirs refont surface, tant pour moi que pour mes enfants et petits-enfants :-)Les manèges sont enchanteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enchanteurs le plus souvent oui ...
      mais pas tout le temps !

      Supprimer
  6. Cette histoire me fait presque un peu peur. On pourrait croire à un rapt d'enfant sous les yeux du cheval en parfait ouvrier bien docile.
    Bonne soirée. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo !
      C'est tout à fait cela ; le cheval qui voit tout ( et le rapt ) et ne peut rien dire ( puisqu'il est de bois )

      Supprimer
  7. je me souviens - épouvantable - si tu veux écouter mon amie chanter le cheval de bois, c'est ici ( http://pictozoom.over-blog.fr/article-le-cheval-de-bois-59023215.html) - si cela te plait elle a composé d'autres chansons sur mes petits mots. Emma

    RépondreSupprimer
  8. Un malaise s'installe, la fillette a-t-elle été enlevée par un inconnu ou soulevée par son père qui veut ainsi couper court aux "encore" de la petite ?
    Et tourne le manège...

    RépondreSupprimer
  9. Une belle et talentueuse histoire de manège qui me ramène à mon enfance et qui laisse le choix au lecteur pour l'interprétation de la scène.

    RépondreSupprimer

Ecrire un commentaire