1 mars 2017

On se souvient...




Mémés chéries de notre Enfance
on vous a aimé
on vous aime
vos rides, vos sourires et la douceur de votre main qui prenait la notre tendrement mais fermement pour nous faire avancer dans le Monde que vous vouliez meilleur pour nous.

On se souvient...
Merci pour votre patience !

Mémés chéries de notre enfance, 

on vous a parlé
on vous parle 
en mettant sur le lit, au printemps, la couverture crochetée que nous gardons précautionneusement tout l'hiver dans une armoire en souvenir de votre labeur bavard.
Tant d'heures de conciliabules et de prières dans ses mailles ajourées et étoilées.

On se souvient...
Merci pour vos conseils !

Mémés chéries de notre Enfance
On vous a pleuré 
on vous pleure
Les larmes ne sont ni gaies ni tristes, simplement à l'image du souvenir de votre amour, chaudes, douces, soyeuses.

On se souvient ...
Merci pour votre éternelle présence !


Annick SB             mars 2017

2 commentaires:

  1. ce joli travail au crochet témoigne d'un passé où le temps s'écoulait calmement et laissait place aux échanges et la tendresse

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il est bon de se remémorer tous les bons moments passés avec nos grands-parents. Merci Annick ! :)
    Mony

    RépondreSupprimer

Ecrire un commentaire