En avant la musique nostalgique avec Serge Reggiani ...

 







On était là tous les deux, seuls et j'avais peur et j'avais froid.
Il ne pleuvait pas mais mes larmes pourtant mouillaient le carrelage de la chambre d'enfant sage. Il était une fois l'enfance, les histoires d'adultes qui la brise sans le savoir....


Rendez-vous au 1er juin pour une autre écoute.

Et bien sur, si vous le souhaitez, faites moi découvrir vos ziques préférées en insérant les liens dans les commentaires !


6 commentaires:

  1. le plus sincère et déchirant des interprètes, je l'ai découvert quand il faisait la première partie de Barbara, j'étais venue pour elle, c'est lui qui m'a fait pleurer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait cela : sincère et déchirant .
      Cette chanson est si belle ...

      Supprimer
  2. J'ai eu l'immense bonheur d'échanger quelques mots avec lui...
    J'ai encore le souvenir de sa voix.
    Un interprète hors norme qui, comme le dit Emma, fait pleurer.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce partage , un chanteur exceptionnel

    RépondreSupprimer
  4. laura vanel-coytte5 mai 2021 à 16:36

    je connais peu
    mais j'aime

    RépondreSupprimer

Ecrire un commentaire